Identifiant :
Mot de passe :
Pas encore de compte?
Mot de passe oublié ?
Elu Président de la Rdc Joseph Kabila pràte serment ce mercredi
Posté par Webmaster le 04/12/2006 à 09h08

La présidence de la République sera la deuxiàme institution installée apràs l'Assemblée nationale.

Initialement prévue pour le 10 décembre 2006, la prestation de serment par le président élu à la faveur de la présidentielle organisée en République démocratique du Congo intervient ce mercredi 6 décembre. Les préparatifs vont bon train. Le décor est en train d'àtre planté. La capitale congolaise va connaàtre une ambiance de fàtes. Elle accueillera plusieurs chefs d'Etat africains et des autres continents du monde pour participer à cette cérémonie.

Joseph Kabila Kabange est le tout premier président élu au suffrage universel direct dans ce pays. Quatriàme président de la Rdc apràs Joseph Kasa-Vubu, Joseph Désiré Mobutu et Laurent Désiré Kabila, Joseph Kabila est par ailleurs le premier Chef d'Etat de la 3àme République en Rdc.

La prestation de serment par Joseph Kabila ce mercredi consacre la mort du schéma 1+4 et cela pour toujours et à jamais. Le pays sera dirigé maintenant en tenant compte de trois pouvoirs classiques notamment les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire. La Constitution du 18 février consacre l'indépendance de ces trois pouvoirs.

Dans l'ambiance de la fàte, on confirme déjà la présence du président sud africain Thabo Mbeki à la cérémonie de prestation de serment. C'est lui le parrain de l'Accord global et inclusif. Jamais le peuple congolais ne pourra oublier l'implication de son homologue sud africain dans le processus électoral en Rd Congo.

En perspective de ces festivités qui inaugurent un Etat démocratique basé sur le respect des droits de l'homme, le dispositif sécuritaire est bien déployé. Toutes les unités des Forces armées de la République Démocratique du Congo (Fardc), la police nationale congolaise (Pnc) et l'Agence nationale de renseignement (Anr) sont en alerte. La contribution de la Monuc et de l'Eufor aux unités congolaises dans les patrouilles mixtes à travers la capitale congolaise n'est pas à démontrer.

Dàs qu'il aura pràté serment, Kabila se mettra au travail en attendant que toutes les institutions soient mises en place au complet. Déjà à l'Assemblée nationale, on attend l'entérinement du ràglement intérieur par la Cour supràme de justice afin de permettre à celle-ci de constituer des groupes parlementaires. Un député a déclaré que si apràs prestation de serment par le président de la République, la formation du gouvernement tardera à venir, cette situation sera due à la constitution des groupes parlementaires.

« La Constitution stipule que le premier ministre sera nommé par le président de la république dans le parti ou la coalition politique qui aura la majorité parlementaire. Aussi les ministres sortiront également de cette majorité », a souligné ce député national.

En ce qui concerne la formation de ce gouvernement, l'Alliance pour la majorité présidentielle (Amp) avait signé les accords avec le parti lumumbiste unifié (Palu). L'esprit et la lettre dudit accord dit que le premier ministre viendra du Palu. Tout le monde table déjà sur la nomination du patriarche Gizenga Antoine à ce poste. Il aura ainsi la responsabilité de former le gouvernement.

Plusieurs défis attendent les nouveaux dirigeants de la Rdc, notamment les salaires des agents et fonctionnaires de l'Etat, la consolidation de la paix et l'unité nationales, la création des emplois, l'électrification du pays, l'eau potable, l'éducation et la santé pour tous, les routes ainsi que la lutte contre la corruption et l'impunité auxquelles s'ajoute la justice sociale.

Si la volonté politique existe, le Congo retrouvera sa position de 1960 dans le concert des nations. D'ici là, ces chantiers doivent occuper les efforts de ces dirigeants pour que la Rdc ne soit plus dans la queue du peloton des pays les performants en matiàre du développement humain.

Octave M. Luamuele - L'Avenir - Digitalcongo.net 02/12/20006

Ajout d'un commentaire :

Auteur :

Commentaire :

Adhérer à l'association|Contactez-nous|Les bulletins de l'association