Identifiant :
Mot de passe :
Pas encore de compte?
Mot de passe oublié ?
Des résultats partiels confirment l'avance de Kabila en RDC
Posté par Webmaster le 14/11/2006 à  10h24

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, maintenait lundi une confortable avance sur son adversaire Jean-Pierre Bemba selon une nouvelle série de résultats du second tour de l'élection présidentielle du 29 octobre dernier.

D'apràs les résultats provisoires de la commission électorale, qui portent sur 156 des 169 circonscriptions, le président sortant est crédité de 59,6% des voix contre 40,4% pour le vice-président et ex-chef de guerre.

Mais les responsables du scrutin appellent à  la plus grande prudence et demandent d'attendre l'annonce des premiers résultats globaux, attendue dans les prochains jours.

Ces appels au calme n'ont pas empàché les tensions de croà®tre au cours du week-end en ex-Zaïre. Samedi, une fusillade a éclaté dans Kinshasa entre des combattants armés des deux camps, tuant trois civils et un soldat.

"Les derniers résultats seront probablement publiés ce (lundi) soir", a déclaré un porte-parole de la commission électorale. "L'Union pour la nation (le parti de Bemba) a cependant déposé une cinquiàme plainte hier et nous devrons l'examiner avant d'annoncer les résultats globaux", a ajouté Dieudonné Mirimo.

Le camp Bemba dénonce des irrégularités en faveur de Kabila. Il cite notamment des écarts de voix entre les résultats diffusés sur internet par la commission électorale et les relevés effectués par ses propres agents électoraux dans les bureaux de vote.

L'entourage du vice-président affirme également qu'un million d'électeurs ont voté dans des bureaux de vote o๠ils n'étaient pas inscrits.

Par ailleurs, la participation atteint dans certaines circonscriptions le chiffre suspect de 100%. Selon un diplomate occidental, ces circonscriptions sont réparties à  parts quasiment égales entre Kabila et Bemba.

"Les deux camps disposent de quatre à  six circonscriptions o๠les résultats sont hautement suspects. Mais on ne voit pas clairement si cela affectera le résultat définitif", a-t-il dit.

Reuters 13/11/2006 L'Express.fr

Ajout d'un commentaire :

Auteur :

Commentaire :

Adhérer à  l'association|Contactez-nous|Les bulletins de l'association