Identifiant :
Mot de passe :
Pas encore de compte?
Mot de passe oublié ?
Un second tour sera nécessaire en RDC entre Kabila et Bemba.
Posté par Webmaster le 21/08/2006 à  10h21

Mais alors que la population attendait l'annonce officielle des résultats, des tirs ont éclaté dans la capitale o๠la Mission des Nations unies au Congo a déployé des véhicules blindés.

En tenant compte des résultats dans 168 des 169 inscriptions, le président Kabila recueillait 44,5% des suffrages, soit moins que la barre des 50% qu'il lui aurait fallu atteindre pour se faire élire dàs le premier tour.

Bemba, quant à  lui, était deuxiàme avec plus de 20%, selon les calculs des experts électoraux.

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Bemba, issu des forces rebelles soutenues par l'Ouganda qu'il a dirigées pendant la guerre, a accusé la Garde républicaine de Kabila d'avoir attaqué son siàge à  Kinshasa dimanche apràs-midi.

"La Garde républicaine a commencé à  tirer sur nous dans raison. Elle a tué un de nos hommes", a dit à  Reuters un porte-parole du MLC.

Ces accusations n'ont pu àtre confirmées de source indépendante mais des correspondants de Reuters ont entendu des tirs nourris d'arme automatique venant des environs du siàge du MLC.

La Commission électorale indépendante (CEI) doit annoncer dimanche l'ensemble des résultats provisoires apràs 20h (19H00 GMT).

"NOUS VOULONS ETRE RASSURES"

Elle a publié les résultats à  mesure qu'ils lui parvenaient au compte-gouttes des quatre coins de cet immense pays d'Afrique centrale, permettant aux experts électoraux de compiler les résultats.

Le district de Manono de la province du Katanga est la seule circonscription dont les résultats ne sont pas encore connus. L'ensemble de la province a voté majoritairement en faveur de Kabila mais les experts affirment que quelle que soit l'issue des votes à  Manono, Kabila n'évitera pas un second tour.

Les résultats provisoires devront àtre confirmés par la Cour supràme de RDC. La date du second tour a été provisoirement fixée au dimanche 29 octobre.

Antoine Gizenga, un candidat de l'opposition à¢gé de plus de 80 ans, arrive en troisiàme place en comptabilisant 13% des suffrages d'apràs les derniers chiffres disponibles.

Impatients de connaà®tre les résultats apràs plusieurs semaines de spéculation, les Congolais disent qu'ils garderont les yeux rivés sur la télévision nationale, qui doit diffuser en direct l'annonce des résultats.

"Nous avons entendu dire qu'il y aurait un second tour mais nous voulons àtre rassurés par une annonce officielle", explique Papa Antoine, chà“meur à  Kinshasa.

"Je veux l'entendre de mes propres oreilles. J'espàre juste qu'il n'y aura pas une coupure de courant", a-t-il ajouté.

Jusqu'à  ce que le score de Kabila tombe sous la barre de 50%, certains observateurs redoutaient qu'une victoire de Kabila au premier tour déclenche des réactions violentes à  Kinshasa o๠il n'est guàre aimé et o๠il est considéré par nombre d'habitants comme un personnage soutenu par l'étranger.

Dépàche REUTERS 20/08/2006

Ajout d'un commentaire :

Auteur :

Commentaire :

Adhérer à  l'association|Contactez-nous|Les bulletins de l'association