Identifiant :
Mot de passe :
Pas encore de compte?
Mot de passe oublié ?
Homepage
Les bonobos à  Apenheul par Ria Bakker, soigneuse animaliàre

Des bonobos sur une à®le.

Créé en 1971, Apenheul (Pays-bas) est un parc zoologique hollandais spécialisé en primates. Au fil des années, le parc a su obtenir des résultats tràs satisfaisants avec plusieurs espàces de singes connus comme difficiles à  maintenir en captivité, et il a su se construire une réputation internationale. Apenheul jouit d'une grande expérience notamment en ce qui concerne la reproduction des anthropoïdes.

Pendant plusieurs années, nous envisagions d'agrandir le parc avec des installations pour bonobos (Pan-paniscus), et Apenheul s'est finalement inscrit à  l'EEP (European Endangered species Program, Programme Européen d'élevage pour les Espàces menacées) pour bonobos en faisant savoir que nous voulions participer à  ce programme de reproduction. Apràs il y a eu une période de réflexion au cours de laquelle un groupe multidisciplinaire a réuni les idées et les données sur les bonobos. Ensuite les croquis et les plans des installations ainsi que les dispositifs spécifiques pour bonobos à  Apenheul ont été réalisés : le projet retenu comprenait une à®le et un bà¢timent.

Le bà¢timent a été expressément conà§u pour un groupe de bonobos relativement important. On y compte six chambres qui communiquent entre elles et qui sont partiellement superposées. La chambre principale mesure 70 m² au sol pour 6 m de haut (420 m3) et elle comprend beaucoup de structures sur lesquelles grimper (cordes, troncs,…).
Le sol des chambres est garni d'une couche de bio sol ou éco sol. Cette couche de 50 cm d'épaisseur, composée de déchets de bois et d'écorce, absorbe les liquides (urine,…). Des bactéries ainsi que des moisissures s'y développent et y établissent une balance naturelle au sein de laquelle les déchets sont compostés biologiquement. Autre avantage : au toucher, c'est le sol forestier !

Enfin, le bà¢timent est pourvu d'un dispositif humidificateur qui maintient l'air à  une humidité constante de 70%. L'à®le des bonobos mesure 4.000 m². De nombreux arbres (inaccessibles aux bonobos) et buissons leur procurent l'ombre qui leur est indispensable, puisqu'ils vivent en foràt. On y trouve de grandes structures o๠grimper et un abri contre la pluie. Les premiers bonobos sont arrivés en 1996.

A l'heure actuelle le groupe des bonobos se constitue de deux males et six femelles.

A chacun son histoire...

Jill (Femelle) 15-07-1985 En savoir plus
Zuani (Femelle) 1990 / 1991 En savoir plus
Lomela (Femelle) 19-05-1992 En savoir plus
Liboso (Femelle) 17-01-1998 En savoir plus
Kumbuka (Femelle) 09-07-1999 En savoir plus
Jasiri (Femelle) 06-11-2002 En savoir plus
Mobikisi (Mà¢le) 1981 En savoir plus
Mwindu (Mà¢le) 1985 En savoir plus

Des ambassadeurs de leurs congénàres sauvages

Bien qu'inclus dans le réseau de l'EEP, les bonobos qui sont venus de Kinshasa (République Démocratique du Congo) font toujours partie du patrimoine congolais, et ils demeurent à  Apenheul à  titre de pràt basé sur un protocole de coopération entre Apenheul et les autorités congolaises. Dans ce contrat, qui court sur une période de 25 ans, il est réglé que Apenheul contribue financiàrement aux efforts de la sauvegarde de la Nature au Congo et aux soins des bonobos qui sont restés à  l'INRB.

Au sein de l'EEP des bonobos, tous les autres zoos soutiennent également les recherches sur le terrain dans la province de l'Equateur, en Rép. Dém. du Congo, le biotope naturel des bonobos.

Adhérer à  l'association|Contactez-nous|Les bulletins de l'association